Bienvenue Chez Vous

J'adore mon travail

Je travaillais dans un magasin, et dans larrire-boutique pour la plupart du temps, ctait un travail ennuy jusqu que la fille de mon patron a commenc travailler dans le magasin. Puis jai entendu dire quelle tait clibataire donc je pourrais tenter ma chance avec elle. Plusieurs fois, nous avons parl, et plusieurs fois nous avons tous deux fit allusions de nos vies de clibataire et voulions tre avec quelquun.

Elle tait la rception en train de parler au tlphone, je la regardais comme sa bouche parlait tout bas dans le tlphone, ensuite mes yeux la sienne et nous avons pris contact avec les yeux, puis elle sourit et me fit signe de lattendre le temps quelle parlait au tlphone, enfin quand elle eut fini, jai ralis que je navais oubli la raison pour quoi jtais venu la voir. Jai vite trouv quel que chose pour nest pas avoir lair idiot.  Salut Eva, jai besoin dun code.  Je regardais ses doigts doucement, mais rapidement, appuyez sur les touches et comme je lai dcris larticle.

Elle se retourna et me regarda, et dit,  Puis je te posais une question personnelle . Je rpondrai par  Bien sr , ai je rpondis.   Quelle est ta question, Eva , mettant un peu dintimits en disant son nom. Je ne veux pas te la poser ici, je serai dans la salle larrire-boutique plus tard. Rejoins-moi l-bas , a-t-elle rpondit.  Enfin, avant 35 minutes de lheure de fermeture, elle entre dans larrire-boutique comme je lai suivi. Elle me regarda et dit voix basse,  il y a quelquun dautre dans la pice ou proximit . Jai regard rapidement, et il ny avait personne dautre, jai secou la tte et elle se fend en avant de moi.

Cela me prit par surprise, car je sentais ses mains sur mon corps, ses lvres sur ma joue, elle remua les lvres mes oreilles et murmura doucement,  Je te veux Nathan, ici et maintenant . En quelques instants, jai assis sur une caisse et elle tait assise sur moi, elle a utilis ses deux mains pour ter mon pull, et dfaire ma chemise. Puis avec une main, elle dtacha ma ceinture, ainsi que mon pantalon en une seule fois, et puis le fit glisser mes chevilles, rvlant mon rection. Elle semblait contrler tout, elle a alors tir ses propres vtements, commencer par son pull, puis son haut et sa jupe.

La premire chose que jai faite tait alors de regarder son corps parfait, que je ne pouvais imaginer il y a quelques instants plus tt. Elle a ensuite, sans aucun ralentissement, posait ses hanches fermes sur ma queue et minsr dans sa chatte blonde serre. Je navais jamais ressenti beau auparavant, elle tait douce, mais ferme, dure, mais en douceur, parfaite. Elle restait l, avec ma bite lintrieur delle. Elle se pencha en avant et nous avons commenc baiser, en utilisant ma langue au massage de ses sien, tandis que mes mains caressaient les joues de ses fesses. Jai saisi son cul et elle a dmnag en place et ma tir un peu plus en elle, puis elle bougeait avant en arrire, en suivant le mouvement de mon bras. Elle se mit gmir, doucement, en frappant ma bite de dplaant, lentement, plus rapidement et elle ma dit  oh oui! Ne tarrte pas ! 

Jai pris cela comme un message et a commenc pousser vers elle, je me tournais vers sa chatte et voir ma bite disparatre en elle, de le voir dans lueur de la lumire a nouveau, puis disparaissait. Aprs quelques minutes tout en gmissant, elle ma dit quelle allait jouir, puis serrait les cuisses, et saisi mon bras si fort pendant quelle mordit dans mon cou, et jai senti un liquide chaud descendre sur mes jambes, alors je savais quelle venait djaculer. Elle a ralenti le rythme, mais maintenant ctait a mon tour, nous avons fil vers le bas, et je me trouvais donc maintenant sur elle. Puis, elle ma guid dans sa chatte mouille. Et pomp dans et hors de sa chatte aussi fort et rapidement que jai pu grer. Son jus coulait hors de sa chatte chaque pousse. Jai regard son visage et ne rien voir, mais extase pure. Elle ne voulait pas que je joui dans sa chatte, donc jai retir ma bite et a tir ma charge sur sa poitrine.

Je suis reste ct delle, essayant de reprendre notre souffle, puis on a entendit lannonce de la fermeture du magasin. Nous avions pass 30 minutes ensemble, je me demandais combien de clients devaient nous avoir vus ou entendus. Nous avons utilis des serviettes en papier stock dans le cornet pour nous nettoyer de notre mieux. Nous nous sommes habills et sortis. Il ny avait pas de clients en attente, ni des personnels. Personne navait encore remarqu notre absence.  demain , finit-elle par me dire comme si rien ne stait pass.



29/08/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 41 autres membres